Très Haut Débit, 2ème phase (2016/2020)

Depuis Décembre 2015, 2700 foyers vaisonnais sont reliés au très haut débit par la fibre optique leur permettant, s’ils souhaitent s’abonner, d’accéder à internet jusqu'à 100 méga.
Cet équipement a été mis en place dans le cadre d’un partenariat avec le Département, via la délégation à Vaucluse numérique, dans le cadre duquel la communauté de communes a déjà investi près de 150 000€. Elle s’engage à présent dans une 2ème phase pour augmenter la couverture du territoire en Très Haut Débit.

Finaliser Vaison-la-Romaine
Lorsque la communauté de communes a pris part au programme départemental de déploiement de la fibre optique en 2011, l’objectif était de permettre d’équiper plusieurs zones de l’intercommunalité. La priorité avait été donnée à Vaison-la-Romaine en raison de sa sélection en tant que territoire pilote au niveau du Vaucluse. Le nouveau programme consistera donc pour partie à déployer la fibre optique sur l’intégralité de Vaison-la-Romaine, avec le soutien financier de la commune, afin de proposer ce service à l’ensemble de ses habitants et entreprises.

Relier de nouvelles communes
L’autre volet du programme dont il est question à présent va permettre, d’ici l’horizon 2020, de relier les communes de Roaix, Séguret et Crestet. Le village de Roaix a été choisi pour des raisons techniques liées à son positionnement géographique, idéal pour constituer un point relais vers d’autres communes. Séguret et Crestet figurent quant à elles parmi les communes les plus mal desservies à ce jour par l’internet haut débit. Assurer leur couverture est donc une priorité.

Investir pour le très haut débit : une nécessité
Ce nouveau programme représente a minima une participation de 750 000€ pour l’intercommunalité, qui recevra le soutien de la Ville de Vaison-la-Romaine à hauteur de 125 000€ pour finaliser le programme sur sa commune. Il s’agit d’un investissement de taille pour la communauté de communes. « Sur notre territoire, nous ne bénéficions pas de l’investissement des opérateurs télécoms pour le déploiement du très haut débit » explique Florence Bertrand, Déléguée au développement numérique. « Du coup, ce type de programme ne repose que sur des fonds publics. C’est lourd à supporter pour une collectivité de notre taille, mais c’est indispensable pour notre avenir. L’investissement public est plus que jamais prioritaire pour ne pas freiner l’attractivité et le développement de nos communes ».

Les financeurs
Le déploiement du Très Haut Débit dans le cadre du programme départemental est financé grâce aux partenaires publics suivants : Europe, Etat, Région PACA, Département, Copavo et Ville de Vaison-la-Romaine pour la partie concernant sa commune.

Accès au très haut débit pour les particuliers : les premières connexions

Le Département a attribué une délégation de service public à la société Vaucluse numérique, afin que cette dernière développe un réseau de communications électroniques haut et très haut débit sur notre territoire.
Ainsi, 478 km de fibre optique ont été installés lors de ces deux dernières années. Sur le périmètre de l'intercommunalité, onze sites publics et quatre zones d’activités sont déjà desservis. Les particuliers sont également concernés par ce dispositif, qui vise à étendre la fibre optique à tous les foyers vauclusiens d’ici 20 ans.

Pour toute information : contact@vaucluse-numerique.fr

A l’intérieur du périmètre de déploiement, tous les logements seront raccordés, sous réserve d’obtention de toutes les autorisations de passage nécessaires au déploiement des prises FTTH à Vaison-la-Romaine.

Pourquoi ce périmètre ?
Ce premier périmètre de déploiement FTTH est basé sur des contraintes techniques de télécommunication et financières (densité de l’habitat, nombre d’habitats collectifs et individuels, possibilité ou non de mobiliser des infrastructures existantes …) pour répondre aux objectifs fixés dans le cadre du contrat de délégation de service public.

Quels opérateurs disponibles ?
Depuis mars 2017, 2 opérateurs sont disponibles pour le particulier (FTTH) :
- Nordnet

- Bouygues Telecom



Vous voulez en savoir plus ?

www.vaucluse-numerique.fr
logo.jpg initiative_departement_vaucluse.pnglogo-europe.pnglogo-fnadt.png
logo paca.jpgLogo Copavo pour format A4.jpg
 

Très haut débit pour les entreprises

L’internet très haut débit arrive en certains points de notre territoire.
Quatre zones d’activités ont été équipées : Z.A. Camp Bernard à Sablet ; Z.A. de l’Ouvèze, de l’Ayguette et du Brusquet à Vaison-la-Romaine.

carte-ZA.jpg

Dégroupage à Entrechaux pour le Haut Débit

Ces travaux d’équipement numérique ont également permis de proposer le dégroupage (haut débit) sur la commune d’Entrechaux. Depuis janvier 2014, ses habitants peuvent faire appel à un seul opérateur pour la téléphonie, internet et la télévision en surfant plus vite.

L’internet Haut Débit est arrivé à Savoillans.

Aujourd’hui, l’accès à internet constitue un enjeu essentiel pour le développement économique, culturel et social d’un territoire. C’est donc dans le cadre du dispositif régional Boucle Locale Haut Débit (BLHD) de la Région PACA, que la communauté de communes a souhaité résorber la dernière zone blanche* de son territoire.

Un appel à projet
L'intercommunalité a répondu à l’appel à projets lancé par la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur afin d’engager une action pour la mise à disposition d’infrastructures d’accès à l’internet Haut Débit, par les opérateurs de communications électroniques.

Une solution technique
La solution NRA-ZO, proposée par France Télécom a été retenue à l’issue de l’appel à projet. Basée sur une technologie filaire, elle permet de répondre aux contraintes climatiques et paysagères qu’impose le territoire du Mont Ventoux, par l’enfouissement des réseaux. Cette technologie présente également l’intérêt de ne pas propager d’ondes électromagnétiques auprès des habitants.

Haut-debit-Savoillans.JPG
Inauguration du haut débit à Savoillans le 17 mai 2011 en présence de Jean-Yves Clech (Orange), Xavier Bernard (Conseiller Général), Thierry Thibaud (Maire de Savoillans), Pierre Meffre (Conseiller Régional) et Yves Tardieu (Président de la commission Technologies de l’Information & de la Communication de la Copavo).