Du Sipavo à la Communauté de communes Vaison Ventoux

C’est avec le Syndicat Intercommunal du Pays Voconces (Sipavo), créé en 1990, que les communes de notre territoire développent une coopération intercommunale sur plusieurs services. Le Sipavo est alors composé de 22 communes et intervient progressivement sur des missions essentielles : les ordures ménagères, l’éclairage public, le transport scolaire, l’électrification rurale, le centre de loisirs, ou encore, l’école de musique et de danse…

En 2003, le Sipavo devient la Communauté de communes du Pays Voconces, dont l’acronyme, Copavo, est souvent plus connu des habitants. Son périmètre se réduit alors à 13 communes. Malaucène, Gigondas, Beaumont-du- Ventoux, St-Roman-de-Malegarde, St-Léger-du-Ventoux, Savoillans et Brantes n’en font plus partie (Le Barroux s’était déjà retiré). Villedieu la rejoint en 2004. Avec la mise en place de la taxe professionnelle unique qui constitue sa ressource majeure, l’intercommunalité impulse une dynamique de projets. Elle s’investit dans de nouvelles compétences que sont le développement économique, l’aménagement du territoire, le tourisme, le développement numérique, la petite enfance et la jeunesse.

En 2009, les trois communes de la vallée du Toulourenc rejoignent à nouveau la Copavo qui prend le nom de «Communauté de communes Pays Vaison Ventoux», suivies en 2014 de St-Roman-de-Malegarde et Mollans-sur-Ouvèze, et compte désormais 19 communes.

Depuis septembre 2017, l'acronyme Copavo est abandonné de même que le terme Pays, l'intercommunalité se somme donc depuis, Communauté de communes Vaison Ventoux. et dispose d'un logo plus moderne.
Logo Vaison Ventoux.jpg