bandeau fin.png
Accueil des enfants des publics prioritaires

Solidarite-covid.jpg
Conformément aux directives nationales, un service minimum de garde a été mis en place pour les enfants des personnels qui sont indispensables à la gestion de la crise sanitaire afin de permettre à ces professionnels de continuer à travailler.

Ce dispositif s’adresse :


- À tous les personnels des établissements de santé,
- Aux personnels des établissements sociaux et médico-sociaux travaillant en EHPAD et EHPA, établissements pour personnes handicapées, services d’aide à domicile, services infirmiers d’aide à domicile, lits d’accueil médicalisés et lits halte soins santé, nouveaux centres d’hébergement pour sans-abris malades du coronavirus et établissements d’accueil du jeune enfant maintenus ouverts.
- Aux professionnels de santé libéraux : médecins, sages-femmes, infirmières, ambulanciers, pharmaciens et biologistes.
- Aux personnels de crèche chargés d’accueillir en urgence les enfants des soignants.
- Aux services de l’Etat chargés de la gestion de l’épidémie au ministère des Solidarités et de la Santé, en Agences régionales de santé et dans les préfectures.
- Aux gendarmes, personnels de la police nationale, sapeurs-pompiers professionnels.
- Aux personnels affectés aux missions d’aide sociale à l’enfance relevant des conseils départementaux ainsi que des associations et établissements publics concourant à cette politique.


Accueil minimum sur l'une de nos crèches intercommunales
> Pour bénéficier de cet accueil, il faut que les deux parents appartiennent aux catégories professionnelles mobilisées par la gestion de la crise et qu’ils résident sur le territoire Vaison Ventoux.
> Pour les enfants âgés de 10 semaines à 3 ans.
> Infos et inscriptions : 07 87 73 57 71

Accueil périscolaire minimum
Les conditions d’accueil ont évolué suite à une modification des directives gouvernementales : cela permet d’augmenter le nombre de places d’accueil, qui reste toutefois limité. Ainsi, pour bénéficier de cet accueil, il faut que l’un des deux parents au moins appartienne aux catégories professionnelles mobilisées par la gestion de crise et que la famille ne dispose pas d’autre possibilité de garde.
> Accueil assuré par la communauté de communes dans les écoles où elle intervient. En journée, les enfants sont scolarisés dans les écoles et établissements dont ils dépendent.
> Inscriptions : lacourteechelle@vaison-ventoux.fr (préciser les jours, l’âge de l’enfant et vos coordonnées)
> Infos : 07 87 73 57 71

Accueil au Centre de loisirs le mercredi

Les conditions d’accueil ont évolué suite à une modification des directives gouvernementales : cela permet d’augmenter le nombre de places d’accueil, qui reste toutefois limité. Ainsi, pour bénéficier de cet accueil, il faut que l’un des deux parents au moins appartienne aux catégories professionnelles mobilisées par la gestion de crise, que la famille réside sur le territoire Vaison Ventoux et qu’elle ne dispose pas d’autre possibilité de garde.
> Accueil au Centre de loisirs le mercredi, pour les enfants à partir de 3 ans.
> Inscriptions : lacourteechelle@vaison-ventoux.fr (préciser les jours, l’âge de l’enfant et vos coordonnées)
> Infos : 07 87 73 57 71

Aide à la fourniture de matériel de protection

livraison materiel.jpg
Dons de matériel
Depuis le début du confinement, l’intercommunalité mobilise ses équipes et ses partenaires pour rassembler du matériel d’hygiène destiné à protéger les professionnels mobilisés pendant la crise.

Le 20 mars, en réponse à l’appel de l’Agence régionale de santé qui annonçait la nécessité d’utiliser les stocks de masques constitués à l’époque de la grippe A H1N1, l’intercommunalité a fait livrer à l’hôpital de Vaison et aux médecins de ville la quasi-totalité des stocks de la communauté de communes, soit 800 masques et 22 litres de gel hydroalcoolique. Le Directeur général du Crédit-Agricole Assurances, Philippe Dumont, contacté par Jean-Pierre Larguier, Président de l’intercommunalité, s’est associé à la démarche en remettant lui-aussi ses stocks disponibles. Au total, 1700 masques auront été livrés aux professionnels de santé locaux qui sont sur le front de la maladie.

Le 26 mars, c'est une quarantaine de kits d'hygiène qui ont pu être constitués et livrés par les agents intercommunaux aux infirmières et infirmiers libéraux du territoire : du gel hydroalcoolique, des blouses et des charlottes. L'entreprise Plantes et Parfums de Provence a offert des solutions hydroalcooliques liquides pour compléter ces kits.

Une contribution modeste face à l’ampleur de la tâche, mais la volonté d'aider par tous les moyens ces professionnels dont la mission est essentielle auprès des personnes malades et vulnérables.